Comment fabriquer un insectifuge à base de plantes ?

La création d’un insectifuge fait maison est à la fois économique et plus sain que l’utilisation de produits chimiques modernes. Ces derniers vous incommodent par leur odeur et perturbent les réponses hormonales de l’insecte qui lui indiquent quand et où il doit se nourrir.

Un insectifuge à base de neem

Le neem est une excellente alternative aux insectifuges à base de plantes. Il a un parfum très fort et dissuasif, et il crée une barrière huileuse entre l’insecte et sa cible. Il provoque également des troubles hormonaux, bloquant les déclencheurs qui disent aux insectes de se nourrir et de s’accoupler. Un insecte qui a de la difficulté à se nourrir peut ne pas vouloir sucer votre sang. Et si il ne s’accouple pas, il y en aura moins.

Malheureusement, le neem a une odeur très désagréable que vous voudrez masquer. Vous pouvez trouver du neem dans un magasin d’aliments naturels.

La recette

  • 10-25 gouttes d’au moins deux huiles essentielles différentes ;
  • 2 cuillères à soupe d’huile végétale ou d’alcool (olive, noix de coco, amande ou toute huile de cuisson, hamamélis ou vodka) ;
  • 5 gouttes de neem.

Mélangez les ingrédients et mettez les dans un flacon pulvérisateur. Testez votre peau avec une petite quantité en un seul endroit pour mesurer sa sensibilité. Si vous n’avez pas eu de réaction dans les vingt-quatre heures, vous pouvez utiliser le spray anti-moustiques au besoin en le vaporisant et en le frottant sur votre peau. Utilisez-en suffisamment pour couvrir les zones exposées sans laisser de résidus visibles.

Choisissez votre huile essentielle

En raison de leur forte odeur, la plupart des herbes, des épices et des aliments piquants sont très désagréables pour les insectes. Certains sont particulièrement dissuasifs, même s’ils sentent bon pour la plupart des gens, et leurs huiles fournissent une forme très puissante et concentrée qui est facile à appliquer sur la peau. Presque toutes les herbes auront un certain effet dissuasif sur une grande variété de ravageurs, mais il y a certains choix qui sont particulièrement bons pour dissuader des insectes spécifiques.

En combinant 2 huiles ou plus, vous augmenterez la quantité d’insectes tenus à l’écart. Choisissez une huile essentielle en fonction du type d’organisme nuisible que vous voulez éviter ou de l’odeur que vous préférez.

  • Les tiques : huile d’arbre à thé, romarin, pyrèthre dalmatien ;
  • les moustiques : herbe à chat, citronnelle, tanaisie, grande camomille, thym, menthe, basilic, sauge ;
  • les puces : menthe, romarin, pyrèthre dalmatien, eucalyptus ;
  • les poux : arbre à thé, citronnelle, romarin, eucalyptus ;
  • les abeilles, frelons, guêpes : citronnelle, eucalyptus, thym, menthe ;
  • les punaises de lit


    : eucalyptus, clou de girofle, romarin.

Des anti-moustiques pour la maison et le jardin

Vous pouvez également fabriquer un insectifuge pour votre maison et votre jardin en utilisant la même recette avec les huiles essentielles suivantes :

  • les fourmis : cannelle, menthe ;
  • les limaces : armoise, romarin ;
  • les mouches : menthe, basilic citronné, sauge ;
  • les mites : lavande, armoise, sauge, camomille, hysope, absinthe ;
  • les pucerons, vers, chenilles : tanaisie, rue, anis, basilic, fenouil, fenouil, aneth ;
  • les araignées : eucalyptus, rose, lavande ;
  • les braconniers : herbe à chat, feuilles de laurier, orange.

Une solution naturelle

Si vous voulez vous débarrasser de ces insectes rampants ou volants, ne cherchez pas plus loin que ces plantes éprouvées et naturelles pour créer un spray anti-moustiques. Vous pouvez également cultiver ces herbes et les garder dans votre maison, et autour de votre cour et jardin pour tenir les insectes à distance.