Qu’est ce qu’une résistance de cigarette électronique et comment ça fonctionne ?

La cigarette électronique ou l’e-cigarette est une alternative à la cigarette classique. Elle a été introduite sur le marché pour limiter la consommation du tabac et ainsi réduire ses effets néfastes sur la santé. Une cigarette électronique se compose de plusieurs éléments parmi lesquels il y a la résistance. Dans cet article, nous allons passer en revue ces différents éléments avant de faire un focus sur la résistance de la cigarette électrique.

Les principaux éléments constitutifs d’une cigarette électrique

Le fonctionnement d’une cigarette électronique repose sur 3 principaux éléments que sont :

  • la batterie,
  • le réservoir ou clearomiseur et
  • la résistance.

La batterie est la centrale énergétique de la cigarette électronique. Elle lui apporte toute l’énergie nécessaire pour son fonctionnement. Cette batterie est rechargeable et permet entre autres de contrôler la température de la cigarette.

Le réservoir quant à lui sert à accueillir le liquide électronique de la cigarette qui sera à l’origine de la vapeur et de la saveur de la cigarette.

Enfin, le dernier élément principal de l’e-cigarette est la résistance. Il reste désormais à savoir qu’est-ce qu’une résistance de cigarette électronique et comment ça fonctionne.

Ce qu’il faut savoir sur la résistance de la cigarette électronique

La résistance de l’e-cigarette est un composant électronique. Elle est essentiellement composée d’un filament résistif enroulé par du coton. Elle se présente généralement sous la forme d’un cylindre métallique qui se visse à l’intérieur du clearomiseur ou réservoir de la cigarette électronique.

Le coton sert à absorber le liquide électronique, tandis que le filament résistif produit la chaleur nécessaire pour transformer ledit liquide en vapeur.

Chaque résistance a une valeur de fonctionnement qui lui est propre. Celle-ci est la plupart du temps inscrite sur la résistance. Elle est exprimée en ohms et convient à des puissances bien définies. Plus la valeur de la résistance est élevée, moins elle supportera des hautes puissances.

Toutefois, il faut noter que la résistance de la cigarette électronique a une durée de vie bien définie. Il convient donc de la changer régulièrement.

Le fonctionnement de la résistance d’une cigarette électronique

Lorsqu’une cigarette électronique est actionnée, un courant électrique traverse sa résistance. Dès cet instant, le fil résistif qu’il contient se met à chauffer. Cette chaleur va se rependre sur le coton et ainsi provoquer l’évaporation du liquide électronique dont il est imbibé.

Le coton qui entoure le filament résistif de la résistance est, en effet, en contact avec le réservoir ou clearomiseur. Dès lors, il s’imbibe du liquide électronique qui y est contenu. Cette imbibition se fait par capillarité, donc naturellement.

Lorsque ce liquide électronique s’évapore, il produit l’équivalent de la fumée d’une cigarette classique. C’est cette vapeur qui est aspirée par le vapoteur.

Le bon fonctionnement d’une cigarette électronique n’est possible que si la résistance n’est pas trop usée. Autrement, le vapoteur aura l’impression d’aspirer la vapeur d’un produit brûlé. Pour y remédier, il faut procéder au changement de la résistance.

En somme, il faut retenir que la résistance est un élément essentiel au fonctionnement d’une cigarette électronique. Elle sert à réchauffer le liquide électronique contenu dans le réservoir de la cigarette électronique ou clearomiseur. En chauffant, l’e-liquide s’évapore et produit de la fumée, laquelle est aspirée par le vapoteur. Lorsque le fonctionnement de l’e-cigarette n’est plus optimal, il est conseillé de penser à changer sa résistance.