Pourquoi les quincailleries sont importantes sur les fenêtres PVC ?

Quincaillerie fenêtre PVC

Même si vos fenêtres en PVC sont neuves, vous n’êtes pas à l’abri, un jour ou l’autre, de rencontrer un problème. Il convient donc d’entretenir vos menuiseries avec attention. Vous devez également faire attention au moment du choix de vos fenêtres, pour que vous puissiez facilement trouver des pièces de rechange en cas de dysfonctionnement ou de casse.

Quincaillerie fenêtre pvc : de quoi parlons-nous ?

Avant de vous dire comment prendre soin de vos menuiseries, afin de les garder fonctionnelles le plus longtemps possible, nous allons voir ce qu’il en est au niveau des différentes quincailleries.

Vous pourriez avoir besoin de :

  • poignées
  • kit oscillo-battant
  • paumelles
  • bouton en forme de T

En ce qui concerne les paumelles, elles servent à supporter le poids des battants de la fenêtre sur le châssis, tout en lui permettant de pivoter. Les paumelles offrent également la possibilité de démonter facilement votre fenêtre PVC en cas de besoin. À titre d’information, une paumelle est composée d’une branche mâle et d’une branche femelle pour que cela s’emboite et permette le pivotement. Par ailleurs, il existe des paumelles à visser, à souder ou à clamer.

L’autre quincaillerie importante pour une fenêtre, c’est la crémone. En effet, c’est le système de fermeture de la fenêtre. Elle est composée d’un boîtier, d’une crémaillère, de tringles supérieures et inférieures et de prolongateurs. Comme pour les paumelles, vous avez plusieurs types de crémone, comme le modèle pompier, à encastrer ou en applique. Bien entendu, la crémone ne fonctionne pas tout seule. Il faut aussi des pênes aux extrémités et des gâches sur le cadre de la fenêtre.

Entretenir ses fenêtres PVC

Passons maintenant à la manière dont vous devez entretenir vos fenêtres en PVC.

Au niveau du rythme de nettoyage, il est important de le faire une fois par mois, avec une séance en profondeur une fois par an. Ainsi, cela permettra de détecter des problèmes éventuels pour y remédier avant que le problème n’en devienne réellement un.

En ce qui concerne la manière de procéder, le revêtement PVC ne demande pas de soin particulier. Il vous suffit d’avoir une microfibre et de l’eau savonneuse pour éliminer les poussières et les salissures. En tout cas, vous ne devez jamais utiliser le grattoir d’une éponge ou des produits abrasifs, sans quoi vous allez rayer la couche de protection brillante. Dans la même optique, vous ne devez jamais peindre le revêtement PVC.

Si nous nous intéressons à la quincaillerie des fenêtres, il est important de graisser régulièrement les crémones, les paumelles et les gonds des fenêtres. Faites-le une fois par trimestre. Cela permettra à la fenêtre de bien s’ouvrir et se fermer, ce qui est indispensable pour résister aux intempéries.

Pensez également à dépoussiérer les seuils des fenêtres et porte-fenêtres, car si des saletés s’y amoncellent, vos menuiseries ne seront plus étanches. C’est également le cas si les trous des fenêtres sont obstrués. Les conséquences pour l’intérieur de votre habitation pourraient être importantes, si les cloisons sont touchées par l’humidité ou si de la moisissure se développe.