Assurance temporaire utilitaire : combien coûte-t-elle ?

D’une manière générale, les utilitaires sont des véhicules à poids lourds comme les fourgons, les camionnettes, les camions et les pick-ups, et conduire ces derniers nécessite évidemment un permis C, et une assurance, sans quoi vous risquerez de subir plusieurs pénalités, comme l’interdiction de conduire, le paiement d’une amende, le retrait du permis et même la confiscation de votre véhicule. Donc, pour conduire un utilitaire en toute légalité et sans avoir de problèmes avec la loi routière, vous devez souscrire une assurance temporaire utilitaire !

Comme son nom l’indique, cette assurance est à courte durée et il est possible de la renouveler à plusieurs reprises. Alors qu’est-ce que l’assurance temporaire utilitaire ? Quant faut-il y souscrire ? Et combien coûte-t-elle ? Réponses !

Qu’est-ce qu’une assurance temporaire utilitaire ?

Les utilitaires sont des véhicules polyvalents, qui s’utilisent généralement à titre personnel ou dans un cadre professionnel. On parle ici de fourgonnette, camionnette, pick-up, camion, etc. Etant une assurance temporaire, ce type de contrat donne la possibilité au conducteur de souscrire une assurance à courte durée qui ne dépasse pas les 90 jours. Par contre, cette formule spécifique ne propose pas toutes les garanties comme une assurance classique.

Qu’il soit souvent stationné dans un box ou qu’il roule d’une manière occasionnelle et sur une petite distance, vote véhicule utilitaire doit obligatoirement être assuré.

Notez aussi que pour souscrire à cette assurance temporaire utilitaire, le conducteur doit avoir un permis C datant de deux ans au minimum et doit aussi être âgé d’au moins 21 ans.

Quand faut-il souscrire à une assurance temporaire utilitaire ?

Conformément au code de la route, tout type de véhicule terrestre à moteur et à 4 roues, et même à 2 roues, doit obligatoirement avoir une assurance. Tout conducteur qui ne respecte pas cette règle s’expose à des sanctions.

Voici ci-dessous les différents cas de figure où nous vous conseillons de souscrire une assurance temporaire utilitaire :

  • Lors de la résiliation ou la suspension de votre contrat d’assurance auto classique ;
  • Lors de l’emprunt d’un véhicule utilitaire ;
  • Lors d’un voyage ou d’un séjour à l’étranger ;
  • Lors d’une location d’un véhicule utilitaire à titre professionnel ou personnel ;
  • Lors de la sortie de fourrière de votre véhicule utilitaire.

Les tarifs appliqués pour une assurance temporaire utilitaire ?

Le coût d’une assurance temporaire utilitaire est généralement élevé, car la compagnie d’assurance prend de grands risques quand elle couvre occasionnellement un conducteur étranger ou qu’elle ne connait pas. Pour faire le calcul du prix de cette police d’assurance, de nombreux facteurs doivent être pris en considération, dont la carte grise du véhicule, les garanties, la durée de la suscription, l’usage du véhicule, la puissance du moteur, etc. Il faut préciser que le prix d’une assurance temporaire utilitaire n’est pas fixe et varie d’un assureur à un autre.

Cependant, voici les tarifs appliqués en moyenne :

  • 11 euros pour 24 heures ;
  • 22 euros pour 48 heures ;
  • 30 euros pour 72 heures ;
  • 50 euros pour une semaine ;
  • 200 euros par mois.

Quels sont les types de contrats d’assurance temporaire utilitaire ?

En général, il y a 3 types de contrats pour une assurance temporaire, à savoir :

  • Le contrat d’assurance temporaire simple : il couvre le véhicule utilitaire à titre personnel ;
  • Le contrat d’assurance temporaire individuelle : il est destiné aux professionnels seulement ;
  • Le contrat d’assurance temporaire flotte : celui-ci présente plusieurs avantages, surtout en termes de réduction. C’est un contrat qui est généralement utilisé pour couvrir plusieurs véhicules en même temps.

Bien entendu, de nombreuses raisons peuvent vous pousser à souscrire une assurance temporaire utilitaire. Cela dit, gardez à l’esprit que ce type de contrat ne propose que des garanties basiques, mais il existe certaines compagnies d’assurance qui ajoutent quelques options supplémentaires.

Nous tenons aussi à vous rappeler que cette police d’assurance ne peut pas dépasser les 3 mois et que son coût n’est jamais fixe.

Etant donné que le coût de cette formule est dégressif, plus la durée de la souscription est élevée, moins vous payez journellement. Sachez que selon le type de votre véhicule utilitaire et de la durée de la couverture, certains assureurs peuvent exiger jusqu’à 500 euros, voire plus.

Par ailleurs, pour bien respecter les termes du contrat ou éviter toutes incompréhensions, il est conseillé de faire appel à des professionnels en assurance temporaire afin qu’ils vous accompagnent dans vos différentes démarches.